Comment créer un site internet ? Guide simple et complet

Ceux qui veulent savoir comment créer un site internet trouveront leur bonheur dans cet article. Contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas si difficile que cela, à condition de s’y prendre correctement. Plusieurs étapes sont à respecter si vous souhaitez créer un site web comme il faut. Du choix du nom de domaine à la mise en ligne, découvrez à travers ce guide comment créer un site web convenablement en 2020.

Première étape : le choix et la réservation de son nom de domaine

Si vous voulez savoir comment créer un site Internet comme il se doit en 2020, il est important de prendre un peu de temps pour choisir le nom de domaine. Étant un élément essentiel de votre site internet, il permettra aux internautes de trouver facilement votre site sur le web. Sans aucun doute, le nom de domaine est donc indispensable pour faire un site web.

Bien choisir son nom de domaine

Pour bien répondre à la question comment faire son site Internet, il est nécessaire d’aborder le sujet du nom de domaine. Plus qu’une simple association de mots clés, le nom de domaine choisi sera associé à votre image et jouera donc le rôle important de vous représenter sur la toile.

De ce fait, le choix doit être effectué en tenant compte du sens du mot et de la perception de vos correspondants. Veillez ainsi à vous assurer que les internautes visés puissent comprendre la même chose que vous.

Un nom de domaine porteur de sens permettra de contribuer à la mise en avant de ses idées ou de son identité. Le nom de domaine ne devrait donc en aucun cas porter atteinte aux droits d’autrui (personnes, entreprises ou institutions).

Si, jusqu’ici, vous ne savez toujours pas comment créer un site web, la suite devrait beaucoup vous aider.

Les vérifications à effectuer

Afin d’éviter un refus au bureau d’enregistrement et pour s’assurer que son nom de domaine permette à son site Internet d’être bien visible sur la toile, des vérifications sont à effectuer. Sachez alors qu’un nom de domaine est unique dans un espace de nommage. Il est donc attribué à celui qui en fait la demande en premier.

Enregistrer votre nom de domaine grâce à Hostinger

De ce fait, avant l’enregistrement, assurez-vous que celui que vous avez choisi est bien disponible en consultant un outil de recherche de disponibilité de nom de domaine (la plupart des hébergeurs proposent une telle chose en général).

Sachez également que certains termes sont soumis à un examen préalable afin d’éviter qu’ils soient utilisés à des fins douteuses. Il faudra ainsi justifier sa demande d’enregistrement si son nom de domaine comporte un de ces termes. Pour contourner cet examen, il faudra penser à utiliser des variantes syntaxiques.

Nom de domaine

Maintenant, vous commencez à y voir plus clair concernant la question comment faire son site Internet en 2020.

Trouver un hébergeur web

Un hébergeur web est un prestataire de service qui va mettre à disposition un espace pour stocker les fichiers sur un serveur relié en permanence à Internet. Héberger son site web permettra au nom de domaine d’être visible et accessible à tous les internautes. Vous avez le choix entre deux catégories d’hébergeurs de sites web en 2020 : les hébergeurs gratuits et les hébergeurs payants (aussi appelés professionnels).

Maintenant, comment bien choisir ? Les points suivants vous aideront assurément :

  • Les hébergeurs gratuits, comme leur nom l’indique, proposent gratuitement un espace de stockage sur un serveur pour créer les pages web. En contrepartie, vous pourrez être amené à leur laisser un espace publicitaire ou à apporter des améliorations au site web en acceptant des fonctionnalités supplémentaires au fur et à mesure que le trafic devient important. Fréquemment, un espace d’hébergement gratuit est proposé par les Fournisseurs d’Accès Internet (Free par exemple).
  • Les hébergeurs professionnels, quant à eux, sont payants. La raison est qu’ils assurent un service de meilleure qualité, notamment au niveau de la bande passante. Ils sont également sollicités pour garantir la sécurité des données et la réduction des pannes. Ainsi, si vous envisagez de créer un site Internet à trafic important (plus de 1000 visites par jour), opter pour cette solution s’avère être judicieux.

Dans les deux cas, faire un site web en optant pour l’hébergement nécessite d’avoir une certaine maîtrise du langage HTML et du CSS. Heureusement, en 2020, de nombreux didacticiels et tutoriels existent sur Internet. Par ailleurs, en fonction de l’hébergement choisi, il faut également penser à bien choisir son serveur.

Si vous ne savez pas comment choisir, sur quels critères vous baser, voici notre sélection des meilleurs hébergeurs (testés et approuvés).

PlanetHoster : la meilleure offre d'hébergement mutualisé

PlanetHoster

Cet hébergeur web est l’un des pionniers dans le domaine. Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment ça marche et surtout comment il va vous aider, sachez que PlanetHoster vous permet d’essayer gratuitement ses services.

Puis, en souscrivant à une offre payante, vous obtiendrez le droit de créer des sites en illimité. Le constat est le même pour ce qui est du nombre des adresses mail et du stockage. Pour ce qui est du nom de domaine offert, sachez que vous ne le payerez pas… à vie !

PlanetHoster

PlanetHoster assure une qualité optimale avec un système anti-malware, anti-DDoS et des certificats SSL, entre autres. Vous pourrez vous abonner à l’offre The World ou à l’HybridCloud (hébergement dédié).

À noter que cet hébergeur web propose la garantie « satisfait ou remboursé » durant une période de deux semaines.

Hostinger

Cet hébergeur web a connu une montée fulgurante en une décennie. Aujourd’hui, il compte des dizaines de millions de clients de par le monde. Cette société est la solution pour ceux qui cherchent à savoir comment créer un site Internet le plus facilement possible.

Découvrir en détail l'offre Hostinger

Hostinger propose trois types d’offres, à savoir l’hébergement à l’unité, le plan Premium et l’offre Business. Avec cette dernière, vous n’êtes pas limité pour ce qui est du nombre de sites web, des comptes FTP, de la bande passante, des comptes mails et de l’espace disque. Sans oublier la centaine de sous-domaines, ainsi que la mémoire vive et le processeur optimaux (lecteur disque SAS/SATA3 et SSD, RAM de 32 à 64 Go, CPU multicœurs, etc).

Plus besoin de se demander comment créer un site Internet percutant, avec cet hébergeur web. D’autant plus que niveau sécurité et fiabilité, il est vraiment au top. En outre, si jamais vous avez des questions, il vous suffit de remplir le formulaire. Les réponses sont d’une grande clarté et très précises. Vous ne galèrerez plus quant à savoir comment bien faire un site web.

o2switch

L’un des grands avantages de cet hébergeur web, c’est qu’il est en français. o2switch met à disposition une RAM de 48 Gb, un CPU à 12 cœurs, des réseaux BGP4 multi-gbps, etc. Ce dernier propose notamment un nom de domaine gratuit et un espace de stockage illimité via son offre une unique, une particularité dans le milieu !

Vous avez droit à la formule « satisfait ou remboursé » qui prend effet durant tout un mois (30 jours). De quoi en convaincre plus d’un.

Maintenant, nous espérons que vous avez déjà une petite idée de comment faire pour créer un site web en 2020. Restez quand même encore là, car ce qui suit vous intéressera également.

Découvrir en détail l'offre o2switch

Le choix de son type de serveur pour créer son site web

Serveur web

Afin d’éviter les divers dysfonctionnements comme les coupures, les lenteurs, les pertes de données ou encore le piratage, il convient de bien adapter son hébergement. Ainsi, pour ceux qui veulent savoir comment créer un site Internet en bonne et due forme, le choix du type de serveur est crucial. Découvrez les différents types qui peuvent être utilisés pour faire un site Internet, ainsi que les critères de choix.

Le point sur le serveur mutualisé

Consistant à héberger sur la même machine plusieurs sites web, le serveur mutualisé reste la forme d’hébergement la plus économique et naturellement la plus populaire. On ne peut pas non plus négliger son utilisation qui est la moins technique, chose parfaite donc si vous débutez dans la création d’un site Internet.

Un serveur mutualisé offre ainsi une grande facilité de gestion. Toutefois, on lui reproche souvent de ne pas pouvoir offrir assez de marge de manœuvre. Il peut ainsi arriver que vous n’ayez pas toujours ce dont vous avez besoin. Par ailleurs, étant donné que le serveur mutualisé est utilisé par de nombreux utilisateurs, la performance du réseau et du disque est réduite.

En outre, il s’agit d’une solution d’entrée de gamme réservée plutôt à ceux qui se demandent comment créer un site personnel. L’utilisation de ce serveur peut également être recommandée si vous envisagez de faire un site web de type vitrine et e-commerce à faible ou moyen trafic (moins de 1000 visites par jour).

Serveur dédié physique : le pour et le contre

Créer un site Internet en optant pour un serveur dédié physique reste la solution la plus prisée pour l’hébergement des sites à fort trafic et cela surtout en 2020. D’abord parce qu’il est le plus rapide des serveurs et qu’il permet d’avoir à disposition une machine complète pour son site web. Vous bénéficiez également d’une grande liberté en ce qui concerne la gestion de votre serveur.

Ainsi, vous avez la possibilité d’y installer tout ce que vous désirez (système, logiciels, etc.). Vous devez donc effectuer la configuration vous-même, ce qui pourrait être problématique si vous n’avez pas les compétences requises. Pour plus de sécurité, si vous ne savez pas comment faire, pensez à ce que cette opération soit réalisée par un professionnel.

Hostinger

Très souvent, des fournisseurs comme Hostinger ou encore PlanetHoster seront en mesure de vous assister comme il se doit au moment de la configuration du serveur dédié. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à contacter leur support client respectif.

Consulter l'offre de serveur dédié d'Hostinger

Vu ses caractéristiques, le serveur dédié physique a un coût plus élevé que le mutualisé. Malheureusement, il n’est pas redondant et ne peut pas être redimensionné, ce qui favorise les risques de crash au fur et à mesure qu’il est utilisé. En principe, un serveur dédié physique doit être remplacé tous les 3 à 5 ans.

Le serveur dédié virtuel : le meilleur choix ?

Contrairement au serveur dédié physique, le serveur dédié virtuel est redondant et redimensionnable. Cela signifie que toutes ses ressources (RAM, disque, CPU…) sont réparties sur de nombreuses machines redondantes.

Un hyperviseur gère le tout afin de redimensionner les ressources lorsque vous le souhaitez. Vous avez même la possibilité d’obtenir des ressources ponctuelles. Cela s’avère être un grand avantage lors d’une campagne publicitaire, par exemple.

Le serveur dédié virtuel est également très apprécié pour sa durée de vie potentiellement infinie. En outre, si vous souhaitez créer un site web évolutif et à fort trafic, cette solution est sans doute la meilleure option.

Avec tous ces avantages, vous comprendrez que ce type de serveur soit le plus cher (40 euros à plus de 100 euros par mois). Un serveur dédié virtuel au même prix qu’un dédié physique sera probablement moins puissante en termes de configuration, mais reste viable.

Par ailleurs, il sera extensible à long terme (l’exemple parfait étant l’offre HybridCloud de PlanetHoster). Et bien entendu, tout comme le serveur dédié physique, la configuration et le maintien de ce type de serveur nécessitent l’intervention d’un technicien. Surtout si vous ne savez pas comment faire. Néanmoins, en alliant puissance et autonomie, il reste le meilleur compromis pour faire un site web de qualité.

Remarque : un serveur Cloud n’est rien de plus que l’évolution des serveurs virtuels. L’appellation Cloud qui signifie nuage en français désigne une meilleure flexibilité du serveur. Il est ainsi en mesure de se répartir à plusieurs endroits et de faciliter l’amélioration des matériels de votre machine.

Comment bien choisir son serveur ?

Site Web

Comme vous l’aurez compris, le choix de l’hébergement est loin d’être négligeable. Un bon hébergement vous permettra d’y installer le site Internet pour une longue durée et vous évitera donc de payer cher pour les migrations et les coupures.

Découvrir l'offre PlanetHoster >

Bien que le budget soit un critère important, il faut d’abord penser à prendre en compte les besoins de sa plateforme. Ainsi, si vous prévoyez de créer un site à faible ou moyen trafic (moins de 1000 visites par jour), vous pouvez opter pour un hébergement mutualisé.

En revanche, pour faire un site à fort trafic, un intranet ou un logiciel pouvant exiger des ressources importantes, il est fortement recommandé de vous tourner vers un serveur virtuel. Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment arrêter votre choix, un professionnel sera plus à même de vous conseiller.

Comment se fait la mise en ligne de son site web ?

La mise en ligne d’un site Internet est un moment si crucial qu’il est important de prendre certaines précautions. Voyez dans les lignes qui suivent comment bien lancer son site web en 2020, ainsi que les mesures à prendre.

Tester son site Internet à plusieurs reprises

Comment être sûr que son site fonctionne bien ? Pour en avoir le cœur net, n’hésitez pas à enchainer les tests étant donné que le développement web est loin d’être à l’abri des erreurs.

Ainsi, bien que vous ayez eu recours au meilleur développeur web, après chaque phase de développement, veillez à tester son fonctionnement. N’attendez donc pas que le travail soit complètement terminé pour effectuer les tests, faites les en amont.

L’avis des personnes externes à votre projet peut également être d’une grande aide. En effet, il est fort probable que l’on perde son regard critique à force de voir son site web tous les jours. Un regard neuf peut facilement remarquer les éléments qui ne pourraient pas coller en un simple coup d’œil. N’hésitez donc pas à solliciter l’aide d’un ami tout simplement d’un membre de votre famille. Il n’est vraiment pas nécessaire que la personne soit un expert.

Le lancement de son site web

Lancement du site web

Il s’agit sans doute de l’étape la plus excitante, mais aussi la plus simple. En effet, en principe, il n’y a qu’à cliquer sur « publier » et patienter quelques jours, le temps que les robots de Google puissent parcourir son site Internet afin de l’indexer au moteur de recherche.

Créer son premier site web chez Hostinger

Néanmoins, le lancement de la plateforme peut être amélioré en anticipant. Le but est de faire connaitre à vos cibles son existence avant même qu’il ne soit publié sur le Net. Pensez ainsi à préparer le lancement quelques semaines avant le grand jour.

Comment faire ? Vous pouvez envoyer un communiqué de presse à une liste de contacts que vous aurez préalablement préparée (blogueurs, journalistes, entrepreneurs, etc.). Il est également possible de partager l’URL de son site web dans les groupes présents sur les divers réseaux sociaux. On peut ainsi être sûr que son site Internet sera vite connu d’un maximum de personnes.

Comment créer et ajouter du contenu sur son site Internet ?

Une fois le site publié sur la toile, vous serez forcément amené à l’alimenter en créant ou en ajoutant du contenu. Voici donc des solutions permettant d’administrer et de saisir en toute simplicité du contenu dans son propre site Internet sans avoir à solliciter l’intervention d’un prestataire.

Comment créer et modifier les articles ?

Au moment de la création de son site Internet, on peut déjà voir une page d’accueil qui est prête à recevoir le contenu. Souvent, des éléments comme le menu ou des textes que vous pourrez tout simplement remplacer par les vôtres sont déjà présents.

Ainsi, pour l’ajout des articles, vous n’aurez qu’à utiliser les modules correspondants. Le contenu textuel sera accueilli dans un module texte avec de champs dédiés à l’emplacement du titre de l’article, du corps, la mise en forme, etc.

En utilisant une interface d’administration comme WordPress, vous pourrez facilement retrouver vos contenus textuels grâce à des filtres et des champs de recherches. Il vous sera ainsi facile d’apporter des modifications aux articles rédigés et qui n’ont pas encore été publiés.

Comment ajouter des fichiers multimédias ?

Fichier multimedia

Pour l’ajout des images et des vidéos, vous n’aurez qu’à utiliser le module galerie. Vous y aurez facilement accès en utilisant un CMS comme WordPress. Celui-ci dispose d’une bibliothèque des médias qui a pour fonction de centraliser toutes les images. Vous pouvez donc vous y retrouver aisément et l’intégration de nouvelles images sur un article sera un jeu d’enfant.

Découvrir l'offre Hostinger >

Il faut toutefois éviter de charger des images de trop grande taille pour ne pas ralentir le chargement des pages de son site Internet. Il est également à savoir que la présence d’un module plan Google vous permettra d’insérer une carte.

Des pages trop complexes pour être administrées soi-même : comment faire ?

En 2020, les différents CMS vous proposent de nombreux outils pour pallier à cette problématique. On peut citer notamment les « page builders » qui permettent aux novices d’effectuer des agencements complexes sans pour autant être un développeur web. Certes, bien que certaines parties soient plus difficiles d’accès, ces outils vous permettront quand même d’accéder aux éléments essentiels que peut contenir la page.

Néanmoins, une petite formation sera bien utile si vous souhaitez vraiment les maîtriser. Soyez ainsi autonome dans chaque opération que vous effectuerez. Ce sera également une excellente façon de réaliser des économies puisque vous n’aurez plus nécessairement avoir à solliciter l’intervention d’un prestataire web.

Voilà, nous avons fait le tour de ce qu’il faut savoir pour créer son site internet. Nous espérons que ce guide a pu vous apporter un peu de lumière sur cette opération qui est loin d’être banale.

Si vous avez encore des questions sans réponses, n’hésitez pas à nous le faire savoir en nous laissant un commentaire en bas de page. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre le plus rapidement possible afin de ne pas ralentir la création de votre site internet.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.