Hébergement web Cloud ou VPS, comment faire son choix ?

Les hébergements Cloud et VPS sont parmi les solutions informatiques disponibles de nos jours pour héberger un site internet. Chacune de ces solutions présente ses spécificités, forces et faiblesses. Quelles sont les différences entre celles-ci ? Comment effectuer un choix entre hébergement Cloud ou VPS ? Dans la suite de cet article, vous aurez plus d’informations allant dans ce sens.

L’hébergement web VPS : ce qu’il faut savoir

L’hébergement web VPS donne un contrôle total à des ressources sans qu’il s’agisse pour autant d’un serveur personnel. L’acronyme VPS est le diminutif de Virtual Private Server et représente une sorte de serveur personnel pour héberger son site internet. La seule différence ici se trouve au niveau logique puisqu’il s’agit en réalité d’un serveur virtuel.

Nous allons vous expliquer cela à la suite dans le cadre de cette comparaison entre hébergement cloud ou VPS. Le but étant de faciliter votre compréhension globale sur le sujet.

Le serveur virtuel en question est en fait une allocation partielle des capacités d’une plus grande ressource physique. Celui-ci est susceptible d’avoir son propre système d’exploitation et même la distribution souhaitée surtout dans le cas de Linux. La mémoire interne ainsi que la mémoire RAM sont définies par l’hébergeur de site internet pendant le processus de virtualisation.

Hébergement VPS Hostinger

Liste des différents hébergements VPS disponibles chez Hostinger

Cette solution est excellente pour les sites web de trafic plus ou moins élevé ou carrément destiné à l’e-commerce. Dans le même temps, les entreprises qui prévoient une croissance rapide peuvent également bénéficier de la stabilité du service. Si vous souhaitez un environnement fiable pour votre site internet, cette solution fait partie des premières possibilités à envisager.

Découvrir les offres d'hébergements VPS proposés par Hostinger

Il existe actuellement deux types ou variantes à cette solution permettant d’abriter des sites internet. Vous avez en effet le type géré et le type non géré. Chacune de ses deux options offre ses avantages et inconvénients. La plus grande différence réside au niveau des possibilités de l’hébergeur web en question.

Avec un VPS non géré, votre fournisseur d’hébergement web n’a que deux responsabilités principales. La toute première est de s’assurer que votre serveur privé fonctionne correctement. En plus de cela, il doit veiller à la connectivité permanente de la plateforme. Comme vous pouvez l’imaginer, cela peut demander un peu de savoir-faire technique de votre part.

Parallèlement à cela, opter pour le type géré, c’est accorder un certain nombre de privilèges à votre hébergeur de site internet.

En effet dans ce cas précis, vous avez un peu plus de liberté pour vous concentrer entièrement à votre projet, car les tâches telles que l’entretien ou la maintenance ne seront pas à votre niveau. C’est en tout cas comme cela que ça se passe chez un hébergeur comme Hostinger.

Les avantages de cette solution

Tout ceci étant dit, nous vous proposons de découvrir les avantages d’un hébergement VPS afin de les mettre face à ceux du Cloud.

L’hébergement web VPS vient avec un grand nombre d’avantages aussi intéressants les uns que les autres. Commençons par mentionner le contrôle que vous pouvez exercer sur la plateforme. En effet, vous pouvez à votre guise installer et désinstaller des applications de votre choix. Votre espace de travail est considéré comme étant votre serveur personnel et vous avez une grande liberté.

Mis à part cela, contrairement à certaines solutions du genre, vous n’aurez aucun souci lié aux ressources allouées. En d’autres termes, le trafic d’un autre site internet du même hébergeur n’affectera nullement vos droits. L’espace quasi personnel que vous avez vous met automatiquement à l’abri d’éventuelles attaques provenant des autres clients de votre hébergeur.

Comment ne pas mentionner la flexibilité qui est un caractère assez attrayant de cette formule ? En effet, grâce à cette solution, vous pouvez facilement faire face à la croissance de votre site internet. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de demander une mise à niveau des ressources. L’hébergeur s’en chargera rapidement par une simple manipulation sur votre machine virtuelle.

Les points faibles de cette solution

Le premier point embarrassant avec cette solution concerne les tarifs généralement pratiqués.

Le prix élevé proposé par les différents hébergeurs de sites internet est la conséquence directe des nombreuses et puissantes possibilités liées à la formule. Vous aurez sans nul doute un service de haute qualité, mais mettre la main au porte-monnaie sera plus que nécessaire. C’est là la première grosse différence au moment de choisir entre hébergement cloud et VPS.

Signalons également que vous allez avoir besoin de compétences dans le domaine pour vous en sortir sans ennuis.

Cela est la conséquence directe du pouvoir de super utilisateur que vous avez en optant pour cette solution. Il vous reviendra la lourde tâche d’assurer le bon fonctionnement, ainsi que la sécurité, de votre plateforme. Assurez-vous donc de bien configurer et régler vos paramètres afin d’éviter les mauvaises surprises.

L’hébergement web Cloud : ce qu’il faut savoir

L’hébergement web Cloud est un modèle informatique qui unifie les ressources d’un certain nombre de serveurs différents pour abriter des sites internet.

Qu’il s’agisse d’un réseau de serveurs ou d’un réseau de réseaux de serveurs, l’hébergeur web en question se charge de rendre tout le processus non transparent. Il s’agit donc de ressources immatérielles pouvant stocker toutes vos données.

Cette solution est assez puissante et efficace dans la mesure où elle donne d’infinies possibilités d’usage de ressources. Remarquons que les sites internet traitant une grande quantité d’information s’en servent presque tous. Comment ne pas citer les géants tels que Google et Facebook qui n’ont pas hésité à y faire recours ?

Cependant, il vous faut connaître un certain nombre de choses sur cette solution avant de choisir un hébergement cloud plutôt que VPS. La toute première est qu’il existe en réalité trois différents types d’hébergements cloud. Chaque type du lot a son mode de fonctionnement ainsi que les avantages et inconvénients qui viennent avec.

HybridCloud PlanetHoster

En première position, nous avons le type Public qui est de loin le plus utilisé de nos jours. Il est particulièrement adapté aux besoins des très petites ou petites et moyennes entreprises. Le nombre prépondérant des firmes de telles tailles justifie clairement le fort taux d’utilisation. Le principe de tarification appliqué est le Pay as you go.

Le Cloud privé quant à lui vient avec tous les avantages de la variante publique. À cela s’ajoutent certains points forts qui font sa particularité et justifient en même temps son prix relativement plus élevé. C’est la solution idéale quand vous priorisez surtout la vitesse de traitement et le stockage massif de données. Les grandes entreprises s’en servent très souvent.

Finalement, il y a le type Hybrid qui est en réalité une combinaison des types Publics et Privés.

Avec la combinaison de ces deux modes de fonctionnement, l’hébergement cloud Hybride (que propose d’ailleurs PlanetHoster) offre le meilleur des deux mondes. Toutefois, il apporte aussi son lot de contraintes et de défis. De fait, un grand nombre d’organisations préfèrent s’en abstenir dans la mesure du possible.

Les avantages de cette solution

Comme précédemment dans ce comparatif entre hébergement cloud et VPS, nous allons vous présenter les avantages de la première solution.

Le tout premier avantage de l’hébergement web Cloud est le principe Pay as you go encore appelé Pay as you use. En termes clairs, vous paierez uniquement pour les ressources que vous utiliserez. Cela offre un grand avantage aux administrateurs qui n’ont, à priori, pas une idée claire concernant la possible croissance de leur site.

L’hébergement web cloud offre également aux propriétaires de sites internet une certaine flexibilité. Si un site a soudainement besoin de plus d’espace ou de bande passante, cette formule permet de le faire naturellement et sans prérequis techniques.

Ce point est une des différences majeures dans le cadre du choix entre hébergement cloud ou VPS, c’est certain !

Retrouver les informations concernant l'hébergement HybridCloud de PlanetHoster >

Les points faibles de cette solution

Rien n’étant parfait, cette formule possède également ses mauvais côtés. Toutefois ils ne sont pas nombreux et il s’agit pour la plupart d’insuffisances gérées par les hébergeurs de site internet. Alors que faut-il choisir entre hébergement cloud et VPS ?

Le plus important des inconvénients relevés est probablement le fait que l’utilisation d’une infrastructure infonuagique implique certains risques de sécurité qui n’affectent pas les sites qui utilisent une formule VPS.

En effet, dans cette solution, vos données sont en perpétuel mouvement afin de vous garantir un service optimal.

C’est un peu comme dans la vraie vie. Plus vous vous déplacez et plus les risques que vous ayez un accident sont grands. Cela ne veut pas dire que vos données sont complètement exposées. Mais il y a tout de même des chances que certaines personnes malveillantes trouvent un moyen d’y accéder illégalement.

Pour cette raison, il faut vraiment veiller à choisir le bon fournisseur. Assurez-vous toujours de la fiabilité de votre futur hébergeur.

Sécurité HybridCloud PlanetHoster

Mesures de sécurité mises en place par PlanetHoster

Quels sont les différences entre hébergement cloud et VPS ?

Le premier point qui différencie ces deux solutions informatiques est la liberté d’action de l’administrateur du site internet.

En effet dans le cas du Virtual Private Server, l’administrateur a un pouvoir de super utilisateur alors que ce n’est pas le cas s’il se sert d’une infrastructure infonuagique. Toutefois, avoir un accès de super utilisateur comporte aussi des risques si l’intéressé ne s’y connaît pas bien.

Nous avons ensuite les principes de tarifications qui varient d’une solution à l’autre. Dans le cas de l’hébergement cloud, vous êtes facturé en fonction des ressources que vous allez utiliser.

La facturation se fera différemment avec l’hébergement VPS. En effet, votre hébergeur vous crée une machine virtuelle avec des ressources pour lesquelles vous paierez forcément en fin de mois.

Pour choisir entre l’hébergement web Cloud ou VPS, il faut véritablement tenir compte de vos compétences et vos besoins. Les deux ont des différences fondamentales au niveau du mode de fonctionnement. Pour autant, les deux solutions restent d’excellents choix… à condition d’opter pour un bon hébergeur.

Le meilleur hébergement Cloud | Le meilleur hébergement VPS

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.